FUSION ALB

Contact

Ce projet de fusion a été décidé

conjointement par les Conseils communaux

de Autigny et de la Brillaz

 

Site des communes:

www.autigny.ch    www.labrillaz.ch

PROJET DE FUSION 

Autigny - La Brillaz

En préambule, Il faut rappeler qu’un projet de fusion réunissant les communes de Sarine Ouest avait avorté en 2015, essentiellement pour des raisons « financières » du côté d’Avry et de Matran. Les citoyens des communes d’Autigny et La Brillaz avaient quant à eux accepté l’idée de cette fusion à plus de 80%. Les discussions entamées courant 2018 avec Chénens et Cottens pour un projet à quatre communes, n’ont malheureusement pas apporté le succès escompté. Aujourd’hui, les raisons de fusionner et de travailler ensemble dans un cadre plus large qu’une simple commune restent cependant plus que jamais d’actualité.

 

Les territoires de nos communes sont devenus trop exigus en considération des problématiques exigeantes que celles-ci doivent affronter. Au niveau du district, pour pallier à certains handicaps, les communes se sont regroupées en associations ou ont conclu des ententes intercommunales. Chaque commune est actuellement représentée dans ces associations ou ententes, néanmoins l’expérience démontre qu’il est parfois difficile de se faire entendre. Une commune plus importante en taille et en population aura certainement une influence plus importante au moment des prises de décisions.

 

De plus en plus souvent, les conseils communaux ont besoin de l’appui de professionnels : juristes, techniciens ou bureaux d’ingénieurs, bureaux spécialisés dans l’aménagement du territoire, etc... Il va de soi que ce besoin n’est pas « visible et tangible » pour chaque citoyen, mais il est bien réel. Une situation due au fait que les attentes du canton, mais aussi des citoyens ont largement évolué ces dernières années. Le simple « bon sens » qui régissait la plupart des décisions n’est aujourd’hui plus suffisant.

Une commune plus grande pourra plus aisément mettre en place ses propres soutiens offrant une meilleure efficacité dans le contexte concret tout en permettant un contrôle efficient des coûts.

 

Certes, la taille de la commune fusionnée, avec un peu plus de 2'800 habitants, n’apportera pas la solution à l’entier des problèmes. Elle permettra toutefois d’assurer de multiples améliorations : un premier pas en attendant la création d’une éventuelle entité plus importante. Plusieurs fusions ont procédé ainsi (Ursy, Gibloux,  Gurmels, Morat, etc.). La fusion d’Autigny et La Brillaz qui vous est proposée ne comporte pas directement de projet concret et fédérateur. Néanmoins, elle peut apporter des solutions positives dans l’organisation communale pour tous les habitants-es de nos quatre villages, que ce soit en termes de mobilité, petite enfance, soutien aux seniors, etc.

 

Pour se faire, une fusion doit aussi être pensée sur le plan économique. C’est pourquoi, la création de pôles de compétences est nécessaire. Ceci, en veillant à ce qu’ils soient répartis de manière équitable au sein des différents villages, et en préservant les identités respectives.

Si certaines décisions doivent être prises en tenant compte de l’ensemble des problématiques existantes (historique, géographique…), une fusion permet des synergies techniques qui facilitent les démarches et rendent possibles des économies administratives et financières.

Si elles ne sont pas nécessairement significatives dans un premier temps, l’expérience montre que les nouvelles communes fusionnées ont souvent été capables de piloter d’importants projets au bénéfice de tous.

 

S’il est un phénomène qui s’est amplifié ces dernières années, c’est bien celui de la difficulté à recruter des personnes prêtes à assumer une fonction de conseillère ou conseiller communal. Une fonction toujours plus contraignante, et de moins en moins en adéquation avec le monde professionnel actuel. Une fusion permettrait de réduire le besoin de 40% La mise en place d’un appui communal performant devrait également éviter certaines démissions en cours de mandat.

 

 

 

 


C’est pour les raisons évoquées ci-dessus que les conseils communaux des communes d’Autigny et La Brillaz ont décidé d’entamer une étude de fusion. Celle-ci a pour but d’établir un rapport complet permettant aux citoyennes et citoyens de se déterminer en toute connaissance de cause.